Livraison offerte dès 70€ d’achat en France

D’où provient la corne utilisée pour les boutons de couture ?

L’Homme utilise la corne depuis très longtemps, à la fois en Orient mais aussi en Occident. Son utilisation ne se limite pas aux boutons de couture mais touche une grande variété d’objets : du peigne au manche à couteau ou encore des montures de lunettes aux embouchures d’instruments.

Les origines principales de la corne

La corne est dans tous les cas d’origine animale. La grande majorité de la corne utilisée dans la création d’objet provient d’ongles ou de sabots, de mammifères donc (souvent des chevaux). La matière n’est pas utilisée de façon brute. Elle nécessite quelques étapes de mise en forme avant de pouvoir être taillée, notamment une mise à plat qui consiste à chauffer très fortement la corne.

Les substituts les plus utilisés de nos jours

Cette mise en forme nécessaire est une des raisons qui ont vu apparaître des substituts à la corne. On pense notamment aux différentes matières plastiques, comme la galalithe (la « pierre de lait ») découverte à la fin du 19ème siècle. Cette dernière est particulièrement peu coûteuse et facile à réaliser. Couplé à une non-exploitation animale et au fait que certaines matières plastiques sont biodégradables, la corne s’est raréfiée et est devenue une matière spécifique.

Qu’est-ce que la corne véritable ?

Outre les substituts à la corne, il faut distinguer la corne véritable des autres types de corne. La corne véritable correspond à la version la plus pure de la corne.

Origine et utilisation de la corne synthétique

On parle également de corne synthétique, qui est une version esthétiquement similaire à la corne véritable mais sans provenance animale.

A lire également :